Programme : Atténuation et  REDD+

L’atténuation consiste à limiter la vitesse d’augmentation des taux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, en maîtrisant mieux des gaspillages énergétiques, en substituant les énergies renouvelables aux énergies fossiles et en stockant du carbone. Considérant les impacts persistants des changements climatiques, les négociations sur plan international sont focalisées sur la forêt qui est dès lors vue comme la principale option de mitigation en vue de la réduction des GES. Ces tractations ont abouties à la naissance du concept de REDD+.

La REDD+ signifie la Réduction des Emissions due à la Déforestation et de la Dégradation des forêts, et notamment le non déboisement à travers la conservation et la gestion durable des forêts. L’avènement de la  REDD+ a établi un lien entre la forêt et le climat qui est au centre des discussions internationales. On estime que 17% des gaz à effets de serres (GES) proviennent de la déforestation et la dégradation des forêts dans les pays tropicaux et subtropicaux. Bien qu’il n’ait pas été pris en compte dans le protocole de Kyoto, plus tard lors des conferences des parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), la notion de (REDD+) a été présentée comme une stratégie d’atténuation. Initiée par les pays développés, il a pour principal but de soutenir financièrement les pays en voie de développement dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts, et de promouvoir la gestion durable du stock de carbone pour lutter contre les émissions de GES. C’est dans le cadre de la mise sur pied des activités de REDD+ que l’ONG ADEID basée à Bafoussam travaille actuellement dans le reboisement de plusieurs UFA dans les zones du parc de Mpem et Djim pour un retour effectif de la vie des populations à partir des produits forestiers non ligneux, d’une plus grande quantité d’animaux  et une meilleure séquestration des GES dans le parc .Pour plus d’informations, bien vouloir cliquez ICI

Objectif global : Renforcer les capacités des communautés locales et peuples autochtones à la compréhension et à la mise en œuvre des mécanismes du REDD+ et des droits subséquents.

Objectifs spécifique: Les mécanismes du REDD+ sont diffusés.

Actions à mener:

  • Étude de faisabilité et montage des projets REDD+.
  • Formations sur les stratégies et mécanismes du REDD+ (paiement des services environnementaux, MRV (Monitoring, Reporting and Verification) du REDD+, prise en compte de l’aspect genre (Gender Mainstreaming), Système foncier (Land tenure system), Sauvegardes, droits).
  • Assistance juridique et judiciaire.

Projets en cours.

  • La mise en place d’un projet pilote REDD+ sur la conservation et la gestion durable du stock de carbone sur le mont Nlonako dans la région du Littoral.

Perspectives.

  • Etude de faisabilité du projet pilote REDD+ sur le reboisement, la conservation et la gestion durable du stock de Carbone dans la région du Centre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *